Comment savoir qu’une apparition vient de Dieu ? (2/2)

Le mot Dieu vient du mot sanskrit deva et de la racine div qui signifie lumière, qui ont donné dia et théos en grec. En Inde les hommes, les anges et certains dieux sont des dévas, des êtres de lumière et les grands dieux sont des maha-devas. L’approche similaire à l’orient occidentalisé (chrétien ou judaïste) veut que l’on ne puisse connaître la dimension, la réalité ultime de Dieu. Au point qu’on ne peut le nommer d’un nom ni rien en dire, que “cela”, ou “cela est” ou ” il n’est ni ceci ni cela” ou le célèbre tat tvam asi, ” cela tu es”. La figuration iconique la plus haute étant le siva-linga, une forme sans forme, représentée par une pierre dressée semi ovoïde. Une différence avec l’occident, c’est qu’en Asie, dieu est tout et fait tout. il est nos atomes et leur mouvement. Tout est dieu. Il n’y a pas de création mais une émanation permanente de Dieu qui rêve le monde. Dieu est tout dans cette création , nous sommes donc Dieu par essence, à notre niveau, mais il est encore plus grand et inconnu que cela. De ce savoir empli de Dieu, sans effort et de part sa grâce, change tout notre rapport au monde, aux Hommes et notre relation au divin. Une autre différence avec l’occident, mais on peut objecter, c’est qu’en Asie dieu parle de toutes les manières et sous toutes les formes possibles à tout le monde. Pas besoin d’être prophète, d’avoir une révélation ou d’entendre des buissons en feu parler. Dieu peut se présenter à vous avec une apparence humaine. Il a été déjà vu par des être spirituels qui décrivent un personnage d’une grande beauté mâle assez féminine et d’une forte présence rayonnante. Certains chrétiens ou musulmans disent ” comment êtes-vous sûrs que c’est dieu ? parce qu’il se présente et annonce des choses justes ou des projets justes à accomplir. Et de toute façon, pour un asiatique, qu’est-ce qui ne serait pas Dieu ? Si vous dites qu’il peut exister autre chose, quelqu’un d’autre que Dieu alors vous niez purement et simplement l’unicité et la toute puissance de Dieu. On se relaxe, ce n’est encore qu’une image qu’il nous fait parvenir, nous donne à voir. Encore une fois, Dieu est une présence que l’on ne peut imaginer ni nommer. Le plus proche synonyme que l’on peut lui attribuer est Vie, Lumière, Amour et 100 ou 108 ou 1008 autre noms majeurs. Om amen amin (2/2)

Les chrétiens ou musulmans qui interpellent l’auteur de la question ont bien raison de le faire. Car « comment être sûr que c’est Dieu ? » Un « personnage d’une grande beauté mâle assez féminine et d’une forte présence rayonnante » peut très bien être le diable, sachant que celui-ci se fait facilement passer pour un « Ange de lumière « (2 Co 11,14), ou un « serpent lumineux » auprès de St Ignace de Loyola, le maitre du discernement spirituel. Le côté androgyne est même plutôt un indice que cet être ne vient pas de Dieu, ce dernier ayant créé l’univers en séparant ce qui était confus, et en créant l’être humaine « homme et femme » (Gn 1, 28), c’est-à-dire à la différence sexuée bien claire. Quand le Christ, Dieu incarné, apparait, Il n’a rien d’androgyne. La Vierge non plus lors de ses apparitions reconnues par l’Eglise.

Savoir si une apparition, ou toute révélation spirituelle, vient de Dieu doit passer par le discernement de l’Eglise. C’est l’enquête qui est faite pour toute apparition. Cf. par exemple, https://reponses-catholiques.fr/precisions-sur-les-apparitions-de-jesus-la-communion-et-dectemos/; https://reponses-catholiques.fr/apparitions-vrai-ou-faux-i/. C’est ainsi que la question tout à fait fondée osée par ces chrétiens et ces musulmans peut trouver une réponse adéquate.

5/5 - (1 vote)

Répondre