Dieu peut-Il aller contre la Raison ?

J’aimerais une précision sur la toute-puissance de Dieu. Chacun conçoit que Dieu pourrait créer le monde autrement : l’herbe serait bleue au lieu d’être verte, l’Angleterre ne serait pas une ile (?!) etc… Néanmoins Dieu peut-il créer un triangle à 4 côtés par exemple ? Si oui Dieu est au-delà de la logique et semblerait capable d'”absurdité” ou de non-sens (pourriez-vous développer ?). Si non Dieu serait-Il “soumis” à la logique ? Dans ce cas, la logique semblerait pouvoir “limiter” les capacités créatrices de Dieu ?  Un triangle à 4 côtés n’est peut-être pas un exemple pertinent. En voyez-vous d’autres ?

C’est un vieux débat en théologie, qui remonte au moins dans la théologie catholique aux scholastiques et aux nominalistes à la fin du Moyen Age. Mais avant de parler théologie, commençons par faire remarquer qu’il n’y a pas besoin d’être Dieu pour faire des choses apparemment impossibles pour la Raison. Le premier géologue venu sait que l’Angleterre n’a pas toujours été une île. Quant à l’herbe, elle est parfois jaune et il suffirait d’un changement dans son métabolisme pour qu’elle change de couleur, ou une modification de la couche d’ozone pour que le rayonnement solaire soit changé et modifie ensuite notre perception des couleurs. Sans parler des travaux de la phénoménologie qui pose que la réalité de l’un n’est pas celle de l’autre car ils n’ont pas la même perception : pour un daltonien, l’herbe n’est pas verte.

Les nominalistes posaient à peu près le contenu de la question : Dieu n’est pas soumis aux lois de la Raison, puisqu’Il en est le Créateur. Il peut souverainement appeler « bleu » ce qui est vert, « triangle » une figure géométrique à quatre côtés, ou « quatre » plutôt que « trois » le nombre de côtés d’un triangle. Par extension, ils réfutent donc que les choses aient une substance propre et que c’est la façon dont on les nomme qui les classifie. Et non ce qu’elles sont. De cette théologie ont découlé toutes les pensées qui refusent que certaines choses soient déterminées et toute loi naturelle.

A l’inverse, la scholastique a repris la pensée d’Aristote, qui classifie les objets et leur prête une substance propre. Par exemple, il existe un objet « cheval » et l’appeler « chien » n’en fait pas un chien pour autant. Cette théologie est devenue dominante dans le catholicisme. Dieu a créé un univers ordonné, dont Il fixe les règles logiques. Il ne va pas les transgresser pour des actions absurdes.

Il en résulte une conséquence majeure. A la suite de l’Ecriture (Jn 1, 1), Dieu est le Logos, la Raison, et n’entre jamais en conflit avec la Raison (en philosophie, on parle de la « Raison » plutôt que de la « Logique). Toute la théologie catholique pose que Foi et Raison, non seulement ne s’opposent pas, mais sont les deux facettes du même mouvement humain pour aller vers Dieu.

La théologie catholique se différencie ainsi profondément des pensées musulmanes qui ont pris le pas, l’Islam ayant été agité par les mêmes débats. Dès le Xe siècle, un courant théologique musulman, les mutazilites ont tenté de concilier Foi et Raison. Leurs détracteurs leur ont reproché de privilégier la Raison si elle est en contradiction avec le Coran et leur école théologique est devenue très minoritaire, du moins dans le sunnisme. L’intellectuel Averroeès lui-même a affirmé qu’en cas de conflit entre la Raison et le Coran, c’est le Coran qui prime, et il a fini par bruler son fameux commentaire d’Aristote.

Au siècle suivant, la scholastique chrétienne a apporté une toute autre solution. St Thomas d’Aquin, en particulier, a intégré la pensée d’Aristote dans la théologie, alliant ainsi Foi et Raison. Mieux, pour faire court, la théologie catholique affirme depuis que, si un conflit oppose Foi et Raison, c’est que la question est mal posée. Elles ne peuvent s’opposer si on positionne la question au bon niveau. Benoit XVI l’a encore rappelé dans son discours de Ratisbonne.

Pourquoi ? Parce que, encore une fois, Dieu n’entre jamais en conflit avec la Raison. Il est le Logos, la Raison.

5/5 - (5 votes)

Commentaires

Répondre