Le pendule est-il démoniaque ?

Est-ce que pratiquer le pendule peut être une porte d’entrée du démon dans la personne qui veut l’utiliser ?

 

Cette question fait suite à notre article https://reponses-catholiques.fr/la-radiesthesie/. En tous cas, le risque existe. Tout pratique divinatoire tend à se reposer sur une technique plus ou moins occulte pour obtenir une connaissance (de l’avenir, de choses cachées), qui n’appartiennent qu’à Dieu, ou bien que devraient être atteintes par le moyen de la Raison. (Et, rappelons-le, cette dernière vient de Dieu, puisque le Christ est le Logos, mot grec signifiant à la fois parole (verbe) et raison).

 

C’est donc une déviance qui encourage à se reposer sur d’autres forces que celles données par Dieu. La pente est alors glissante vers l’ouverture à des forces démoniaques. En outre, elle peut amener à des lectures, des rencontres, des prolongements vers d’autres méthodes occultistes, qui changent petit à petit l’état de la personne. Elles peuvent créer des addictions et augmentent le risque d’exposition à des tentations diaboliques.

 

Bref, à fuir.

5/5 - (4 votes)

Commentaires

  1. Alcazar

    Résumé correct de la question.

    Certains après cet article objecteront qu’ils utilisent le pendule comme moyen pour leur subconscient d’exprimer (par exemple par les vibrations imprimées au poignet tenant le pendule au-dessus d’une carte) une information (l’endroit où j’ai perdu mes clés). Pour eux, il n’y a donc pas utilisation de forces occultes mais expression d’une information inconsciente.Or cet argument est faux.

    L’idée de fond étant : “garder son coeur” (ses pensées, son âme). Notre âme est faite pour se tenir en présence de Dieu, et de Lui seul. Si vous vous ouvrez au vide, sous quelque forme que ce soit, l’adversaire en profitera systématiquement.

    Il n’ y a pas de besoin de la radieshésie (comme toute autre discipline orientale ou ésotérique), recherche fumeuse centrée sur soi, et créant des ouvertures pour l’adversaire. Cherchez d’abord la face de Dieu.

Répondre