Les Noirs sont-ils les vrais juifs ?

Un ami juif et converti catholique essaie de me convaincre que les vrais juifs sont noirs et que lui-même et le reste d’Israélites connus comme juifs sont des imposteurs. Qui sont les vrais juifs ?

On se demande où cette personne est allée pêcher ça et quels sont ses arguments. D’une part, ça ne tient pas debout. D’autre part, au nom de quoi peut-on dire aux Juifs qu’ils sont des imposteurs ? C’est un antisémitisme grave que www.reponses-catholiques.fr dénonce fermement.

Ce qu’on peut dire, c’est que les empereurs éthiopiens (chrétiens), les negus, se disent descendants de Menelik, le fis de Salomon et la Reine de Saba. Ils se réclament donc d’un ancêtre juif. C’est pourquoi le Lion de Juda figurait sur le drapeau impérial éthiopien. La langue de l’ethnie principale, l’ahmarique, est une langue sémitique, tout comme l’écriture liturgique, le guèze.

La figure du dernier négus, Ras Tafari, qui a pris le nom d’Hailé Sélassié, a influencé le mouvement rasta (de « Ras Tafari »). En ce sens, la cause rasta s’inscrit dans une filiation juive, comme le chante Bob Marley : « I’m gonna be iron, like a lion in Zion. »

De même, il existe des Juifs éthiopiens, les Falachas, qui sont issus d’un judaïsme très ancien puisqu’ils ignoraient la chute de Second Temple de 70 lorsqu’ils ont été découverts par les Occidentaux. Aucune hypothèse pour expliquer comment ils sont arrivés là ne fait consensus. On remarquera cependant que les Ethiopiens se définissent comme à part en Afrique. Ils se considèrent comme sémites, et non « Noirs », avec toutes les ambiguïtés que les termes de couleur comportent. C’est une des raisons pour lesquelles Addis-Abeba a été choisie comme siège de l’Organisation de l’unité africaine (OUA). Ni tout à fait “noire”, ni “arabe”, elle est neutre à la jonction de l’Afrique sub-saharienne et de l’Afrique du Nord.

5/5 - (3 votes)

Commentaires

Répondre