L’oraison mentale est-elle supérieure à la Liturgie des Heures?

J’ai du mal à prier, et en particulier à pratiquer l’oraison silencieuse. Il y a des années, j’ai entendu un prêtre dire que si on a du mal a prier, le bréviaire pouvait être une “bouée de secours” fort utile. Depuis des années, je prie donc les laudes et les vêpres. Silencieusement puisque je suis seul. J’essaie de faire cette prière mienne et de recevoir la parole comme parole de Dieu pour moi. Il m’arrive de m’arrêter sur un verset psalmique pour le répéter ou le méditer. Y-a-t-il une forme de prière supérieure à d’autres ?

Non, il n’y a pas de forme supérieure à d’autres, comme l’explique notre article https://www.reponses-catholiques.fr/une-forme-de-priere-est-elle-superieure-aux-autres/. Ce prêtre a tout à fait raison.

Insistons sur le fait de pratiquer si possible la Liturgie des Heures (les offices des laudes et vêpres, ainsi que les autres offices du Bréviaire) en groupe, au moins de temps en temps. Par exemple lors d’une retraite dans un monastère. Cela permettrait d’apprendre à chanter l’Office et de le chanter, même seul. Nous certifions que ça ne fait pas le même effet de le chanter et que c’est plus priant.

Répétons également que l’oraison silencieuse, ça s’apprend. Un couvent carmélitain ou un centre spirituel ignacien sont de bons lieux pour cela. Mais, encore une fois, ce n’est pas une obligation si le lecteur n’y trouve pas goût.

5/5 - (3 votes)

Répondre