Pourquoi les prêtres défendent le Pape ?

Pourquoi les prêtres catholiques (inclus les rédacteurs de ce site) sont toujours prêts à défendre le Pape quel que soit ce qu’il fait ou dit ? Pouvez-vous nous donner un exemple de quelque chose de mauvais ou imprudent que le Pape a fait ou dit pour laquelle ces critiques ont été correctement signalées ? Je reconnais moi même que le Pape est parfois injustement attaqué mais cela ne signifie pas qu’il voit juste en tout.

Pour commencer, nous n’avons jamais prétendu que les rédacteurs du site étaient tous des prêtres. Il y a pu y en avoir, mais aussi des laïcs. Marcienne, l’autrice de nos deux recueils d’articles Cent réponses catholiques et Cent nouvelles catholiques, est vierge consacrée. Ce que nous garantissons, c’est que tous les rédacteurs sont théologiens.

Pour en venir au fond de la question, si les prêtres défendent le Pape, c’est peut-être d’abord parce que cela fait partie de la foi catholique. Il faut distinguer les critères d’infaillibilité du Pape (cf. nos nombreux articles sur la question, dont https://reponses-catholiques.fr/linfaillibilite-pontificale/), selon qu’il parle ou non ex-cathedra et sur des sujets relevant de la foi et la morale. Mais, dans ces cas-ci, il est infaillible donc tout catholique, pas seulement les prêtres, doit croire et défendre ses propos.

Dans les cas où les critères d’infaillibilité ne sont pas réunis, nous avons envie de répondre comme dans https://reponses-catholiques.fr/les-papes-et-lerreur/, « Quelle erreur ? ». Nous retournons la question : son auteur peut-il citer un exemple précis de propos « mauvais » du Pape ? Et puis, de quel Pape ? L’actuel ou tous les Papes ? Même si l’on n’est pas d’accord avec lui, cela ne signifie pas que ses propos sont « mauvais », dès qu’ils sont un minimum contextualisés et qu’on cherche de bonne foi à, comme le disent les jésuites, « sauver la proposition de l’autre », c’est-à-dire de comprendre pourquoi il a dit ceci ou cela.

Prenons un exemple qui avait fait beaucoup réagir. En septembre 2014, le Pape François se rend en visite officielle en Turquie. Il ne dit pas mot sur le génocide arménien. Erdogan est aux anges pour ce coup diplomatique réussi. En avril 2015, Place St Pierre, lors du centenaire du génocide arménien, le Pape le condamne fermement, en affirmant qu’il a été la matrice de tous les génocides suivants, à commencer par la Shoah. Les Turcs sont furieux et provoquent une crise diplomatique avec le St-Siège.

Bien sûr qu’il fallait, à notre avis, condamner le génocide arménien. Mais il y a un temps et un lieu pour le faire et ce n’est pas lorsqu’on est invité qu’on critique son hôte. C’est un élémentaire discernement.

Il peut arriver qu’un Pape soit trompé (cf. https://reponses-catholiques.fr/un-pape-heretique/) ou que ses interlocuteurs refusent un acte d’apaisement qu’il propose. Cela ne veut pas dire qu’il ne fallait pas le faire. Par exemple, lors de la prière inter-religieuse de la Pentecôte 2014 dans les jardins du Vatican, le dignitaire musulman a ajouté une prière non prévue au programme : « Donne-nous [Dieu] la victoire sur les infidèles ». Le Pape a donc été abusé. Cela ne veut pas dire que son initiative n’a pas touché les cœurs du rabbin et du Patriarche de Constantinople qui étaient présents et qui ont « joué le jeu ». Et on retiendra davantage son geste de fraternité que les propos d’un va-t-en-guerre sournois.

En revanche, nous ne garantissons pas la pertinence des analyses footballistiques du Pape François. En même temps, nous ne sommes pas compétents pour en juger. Mais à part cela, si les prêtres catholiques ne défendent pas le Pape, qui le fera ?

2.5/5 - (10 votes)

Commentaires

  1. Alex

    En voici quelques examples:
    – Le Pape François suggère l usage des préservatifs pour lutter contre le virus Zika
    – Pachamama, déesse de l Amazonie au Vatican, C était au moins imprudent pour ne pas dire scandaleux
    – La nomination du prêtre American pro LGBT James Martin comme consultant en matière de communication. Les encouragements reçus par ce meme prêtre du Pape Francois, pour son ministère hérétique.
    – La suggestion du Pape qu’ un divorce et remarie peut communier.

    Vous pouvez dire que le Pape ne parlait pas ex cathedra mais le dommage a été indéniablement fait. Les fidèles et memes certains prêtres sont confus chaque fois que le Pape fait des declarations pareilles. C est imprudent et parfois meme scandaleux. De la meme manière que vous tachez d être toujours charitable envers le Pape chaque fois qu’ il est critique, soyez charitables envers les fidèles (surtout les convertis du protestantisme en recherche de sureté et stabilité doctrinale) et prêtres qui sont perplexes par ses declarations. Ce n est pas charitable de supposer qu’ ils sont toujours animes de mauvaise foi.

    Question: Le Pape peut il enseigne une hérésie en matière de foi et morale lorsqu’ il ne parle pas ex cathedra ? Il aurait peut-être été mieux d expliquer comment fonctionne le magistère de l Eglise dans le catéchisme de l Eglise Catholique.

  2. Il me semble scandaleux que le Pape ait licencié son personnel au Vatican qui refusait pour des raisons sanitaires et éthiques la vaccination contre le Covid 19. On sait que la production des vaccins se fait à partir de foetus vivants, presque viables, avortés sans anesthésie “pour un meilleur (?) effet” du vaccin. D’où la promotion des avortements de masse et la haine des militants pro-vie.
    Le Pape a reçu encore récemment au Vatican le président Macron qui refuse toujours de réintégrer les soignants non vaccinés alors que la France souffre énormément de la pénurie de médecins et de soignants. On ferme des urgences, des cliniques et des maternités.
    Ils sont tous deux complices d’une abomination. Ils devront en répondre devant Dieu au jour du Jugement.

  3. Armand

    Comme le dit un prêtre bien connu au sujet de ses déclarations hasardeuses dans l’avion, “l’orthodoxie du Pape François est inverse au carré de son altitude”.

    Vous dites ne pas connaître de cas où le pape ait pu avoir tort. Pourtant, il en existe un tout à fait manifeste. Le motu proprio Traditionis custodes entre en contradiction flagrante avec le motu proprio Summorum pontificum de Benoît XVI. Le premier dit que le NOM est l’unique lex orandi du rite romain, tandis que le second dit que l’ancien missel n’a jamais été abrogé et qu’il s’agit de deux formes du même rite. Ces deux positions ne peuvent être tenues ensemble : elles peuvent être toutes les deux fausses, ou bien l’une vraie et l’autre fausse, mais pas vraies toutes les deux. Benoît XVI ou bien François s’est trompé, ou bien même les deux.

    Je m’associe à la demande d’Alex concernant le fonctionnement du magistère de l’Eglise.

  4. Salut,

    Je voudrais vous proposer de répondre également aux questions en vidéos sur YouTube et autres réseaux sociaux. Ça vous permettra de diversifier votre audience. Vous pouvez répondre aux questions en profondeur (de manière biblique autant que possible) pour évangéliser les catholiques qui ignorent leur foi. En général, les catholiques ne comprennent rien de leur foi et je le dis avec beaucoup de regrets. Je suis catholique de naissance, ma famille est catholique, presque tous mes amis sont catholiques, j’ai grandi dans un milieu catholique mais mon ignorance de la foi catholique a été lamentable, pourquoi ? Je n’ai pas été un enfant rebêle, je suis allé à la messe de manière quotidienne depuis mon très jeune âge, sans rien apprendre. Et mon cas n’est pas isolé, c’est presque tout le monde qui est comme ce que j’étais dans l’Église catholique, je le vois partout. Voilà pourquoi les églises protestantes sont inondées d ex catholiques devenus anticatholiques. Ce sont des gens à qui on n’a rien appris dans l’Église, rien du tout. Même sur un sujet central comme l’Eucharistie, c’est lamentable de voir combien des catholiques ne saisissent pas ce que c’est non pas qu’ils soient irréligieux mais parce que rien de profond ne leur a été appris.
    Lorsque j’ai été mis en contact avec la vraie doctrine catholique en utilisant la Bible, lorsque j’ai appris ce que ça signifie d’être catholique, ce que c’est réellement l’eucharistie, lorsqu’ on m’a appris à exercer la vertu, à prier, à méditer en quête de sainteté …. J’ai été surpris de réaliser que tout était vrai et JE ME SUIS SENTI VRAIMENT TRAHI que personne ne m’avait jamais appris tout cela.
    Par ‘on m’a appris’ je veux dire que j’ai découvert de moi-même, providentiellement des livres (comme ‘L’imitation de Jésus’ de Thomas A Kempis, ‘This tremendous lover’, le catéchisme de l’Église catholique, … ) qui m’ont éduqué. J’ai découvert de bons apologistes catholiques comme Trent Horn, Jimmy Akin, Scott Hahn … qui m’ont beaucoup appris. J’ai résidé dans un centre d’étude Opus Dei à Johannesburg ou j’ai beaucoup appris.
    En fin de compte tout ce dont j’avais besoin c’était juste d’une bonne fondation et une direction dans ma foi que je n’avais pas pendant presque toute ma vie. C’est presque miraculeux que j’aie même continue à aller à l’Église sans vraiment rien comprendre et très confus. Je suis un garçon imparfait et j’ignore encore beaucoup de choses catholiques mais j’ai maintenant une bonne fondation, je sais où je vais et je suis enthousiasmé d’être catholique. Je suis reconnaissant du travail que vous faites.

Répondre