Pourquoi se confesser si le Kyrie absout les péchés véniels?

Si le Kyrie et le Confiteor absolvent les péchés véniels, alors la confession sacramentelle tous les mois est-elle utile ? Comment se confesser de péché déjà pardonné ?

Oui, elle est utile car, d’une part, elle permet d’absoudre les péchés commis entre la dernière messe et le moment de la confession. D’autre part, et c’est le plus important, ce n’est pas au pénitent de décider ce qui est un péché véniel ou non. La gravité du péché est intrinsèque, bien sûr, mais dépend aussi des circonstances, de l’identité du pécheur, mais aussi de celle des victimes. Par exemple : voler est un péché. Un enfant qui vole un bonbon commet un péché véniel, un délinquant qui met en place un système d’extorsion mafieuse commet un péché d’une telle gravité qu’il conduit à une excommunication. Dans les deux cas, il s’agit de vol.

De nombreuses personnes consacrées (et des laïcs) se confessent même toutes les semaines. Ils ne commettent pas pour autant des péchés mortels toutes les semaines. En revanche, la pédagogie du Sacrement de la Réconciliation, à partir de l’examen de conscience et l’échange avec le confesseur, est d’un grand profit pour grandir dans la vie spirituelle.

3.7/5 - (4 votes)

Répondre