Que fait l’âme en attendant la Résurrection?

Je suis croyant, j’ai reçu une éducation catholique. Je me pose, comme beaucoup de personnes je pense, de ce que nous devenons après la mort … Si je ne me trompe pas, la religion catholique enseigne que lors de la mort, l’âme quitte son corps et va à la rencontre de Dieu en attendant le jour dernier ou les âmes des défunts retrouveront leur corps ressuscité glorifié avec le jugement dernier. Que fais l’âme pendant l’attente de la résurrection de son corps ? Je n’ai rien trouvé à ce sujet …La Bible / Evangile enseigne la façon dont nous devrions vivre et je trouve que le monde actuel est vraiment loin de tout ça …je me dis que je ne serai vraiment pas à la hauteur lors du jugement dernier …Quels sont vos opinions sur tout cela ?

Pendant ce temps, l’âme se trouve en Enfer, au Paradis ou au Purgatoire. Il est étonnant que l’auteur de la question « n’ait rien trouvé à ce sujet », car c’est l’Enseignement constant de l’Eglise catholique et un sujet de conflit avec les Protestants (qui ne croient pas au Purgatoire).

Déjà, les anciens Juifs croyaient, du moins à partir du IIe siècle avant Jésus-Christ, à une rétribution après la mort et à la résurrection des corps, comme l’indiquent le livre de Daniel (Dn 12, 1-3) et le Deuxième livre des Maccabées (2 M 7) : les bons sont récompensés pour la vie éternelle et les impies punis éternellement. C’est pour cela que Jésus est bien compris par ses interlocuteurs dans la parabole de Lazare et le Mauvais riche (Lc 16, 19-31). C’est un des nombreux exemples où le pauvre Lazare se retrouve après sa mort « dans le sein d’Abraham », tandis que le Mauvais riche est dans un lieu de tourment. On peut assimiler ces deux lieux, ou ces deux états, à ce que les chrétiens appelleront le Paradis, où l’on contemple Dieu face à face et on prie pour le salut du monde, et à l’Enfer. Or le pauvre Lazare et le Mauvais riche, dans la parabole, sont en attente de la résurrection qui était pour les Juifs au Dernier Jour (cf. Mt 25). Ils ne sont pas encore ressuscités, et c’est donc de leur âme qu’il s’agit.

De même, Jésus en Croix promet au Bon Larron qu’il sera avec lui, « le soir même… Au Paradis » (Lc 23, 39-43). Alors que Jésus ne ressuscite que le surlendemain. C’est donc l’âme du Bon Larron qui est au Paradis. Il ne risque pas de ressusciter avant le Christ.

Quant au Purgatoire, c’est 2 M 12 qui en sert de base : les soldats maccabéens prient pour leurs camarades morts en état de péché, afin qu’ils soient sauvés, tout en croyant à la Résurrection au Dernier jour. Prier pour que quelqu’un soit sauvé alors qu’il est mort pécheur, mais pas irrémédiablement perdu, c’est le principe même du Purgatoire. Cf notre article https://www.reponses-catholiques.fr/foi-oeuvres-et-purgatoire/ et les précédents auxquels il renvoie.

Notons qu’en particulier depuis l’encyclique de Benoît XVI Spe salvi, on parle d’Enfer, Paradis et Purgatoire comme des états plutôt que des lieux. Quant à être à la hauteur, personne n’est à la hauteur à part le Vierge Marie. Le tout est donc d’avoir la foi en la Miséricorde de Dieu, de prier pour son salut et d’œuvrer pour le salut du monde autant qu’on peut.

5/5 - (2 votes)

Répondre