Rôle des fidèles à la consécration

Ma question est sans doute mal posée : quelle est le rôle des fidèles au moment de la consécration ? Comment s’y associent-ils et que leur manque-t-il s’il y a communion sans assistance à la consécration ?

 

Cette question précise celle de https://reponses-catholiques.fr/elan-eucharistique/. Il n’y a pas forcément de fidèles lors d’une eucharistie, puisque le prêtre peut célébrer seul. Ils ne jouent donc pas à proprement parler de rôle dans la consécration autre que de participer par leur présence et leur prière. En revanche, c’est plutôt à la doxologie que leur rôle intervient car, par leur « amen », ils manifestent leur adhésion à ce qui vient de se passer et le font publiquement.

 

Pour ce qui leur « manque », c’est que, sans consécration, ce n’est pas une Eucharistie et l’actualisation du mystère, du « Saint sacrifice », n’a pas eu lieu. Ils peuvent manger le produit de ce sacrifice, mais n’y ont pas participé. Pas plus qu’un païen ou un Juif antique n’avait participé à un sacrifice s’il mangeait la viande sacrifiée lors du banquet qui suit. Ce qui n’empêche pas qu’ils mangent bien une espèce sacralisée par le rituel du sacrifice, le Corps du Christ dans le cas chrétien, la viande de la bête sacrifiée dans les autres cas. On oublie trop souvent cette origine de l’Eucharistie dans un rituel qui existait déjà, largement partagé dans bien des cultures.

 

A l’inverse, participer au sacrifice (donc la consécration) sans manger après en communauté n’est pas le processus complet non plus.

3.7/5 - (4 votes)

Commentaires

  1. L’Eglise n’a pas toujours autorisé les prêtres à célébrer la messe seul, ce qui est assez logique. Le P. de Foucauld avait du demander l’autorisation de célébrer la messe sans servant.

  2. Votre réponse me laisse sceptique : le pain consacré n’est pas un “produit” de la consécration: c’est le Corps du Christ, mort et ressuscité pour nous. Celui qui le reçoit obéit à la consigne du Christ : prenez et mangez . Le Christ n’a pas “consacré” mais dit ces simples paroles.*

Répondre