Simplicité de Dieu

Qu’est-ce que la simplicité divine ? La Bible y fait-elle référence ?

La simplicité divine est d’abord un attribut de Dieu philosophique, avant d’être repris en théologie. C’est l’idée que Dieu, du fait qu’Il est à l’origine de tout et qu’Il est unique, est sans composition, ne peut se diviser, bref, il n’y a rien de mélangé en lui.

Le problème pour le Dieu chrétien est que ce « Dieu des philosophes », comme dirait Blaise Pascal, ne peut pâtir, cela le rend impassible. Il ne peut, en effet, être agité par des passions et des sentiments mêlés de tristesse ou de colère, en même temps que la patience et la joie.

Pour les chrétiens, Dieu peut ressentir et donc pâtir, c’est déjà exprimé dans l’Ancien Testament : la Miséricorde divine est le mot hébreu qu’on traduit par « entrailles » : la vision de la détresse humaine « le prend aux tripes », si l’on peut dire trivialement. Et l’incarnation de Dieu le Fils en Jésus-Christ permet de concilier un Dieu simple et un Dieu qui ressent tristesse, angoisse, colère (même sainte) mais aussi joie et miséricorde.

Ceci dit, l’idée de simplicité de Dieu est utile et elle est compatible avec la révélation biblique, même si elle y est exprimée par d’autres mots. D’abord par son unicité, si fortement exprimée dans le Shema Israel (« Ecoute, Israël, le Seigneur ton Dieu est un »), Dieu est sans mélange et sans origine, donc sans quoi que ce soit qui le précède en étant différent de lui. D’autre part, Dieu est constant dans son plan de salut, dans son Alliance, dans sa bonté, même lorsqu’Il est en colère. Il est « simple », sans rien de tortueux, en ce sens.

5/5 - (2 votes)

Commentaires

  1. Alex

    Vous dites que Dieu peut ressentir de la joie ou de la colere. Cela me surprend parce que j ai toujours considere Dieu comme etant constant au dela de tous les sentiments humains: Dieu ne peut etre surpris, Il sait tout, Il comprend tout, Il ne peut se repentir etc. Le language de l ancien testament ne serait donc pas une tentative humaine defectueuse de verbaliser l etat d etre de Dieu ?

Répondre