Variété des lecteurs à la messe

Dans notre Communauté, la lecture dominicale des textes bibliques est souvent faite par la même personne. Ne vaudrait-il pas mieux former un groupe de lecteurs et les changer de dimanche en dimanche pour une meilleure représentativité de l’ensemble des fidèles?

Ce que nous avons du mal à comprendre, c’est qu’en dehors de l’Evangile lu par le prêtre ou le diacre, il y a deux lectures à la messe dominicale, sans parler du psaume. Est-ce la même personne qui lit tout ? Que se passe-t-il quand elle est absente ? C’est, en effet, très inhabituel.

Le lectorat est un ministère non ordonné. Il y a effectivement intérêt à avoir plusieurs lecteurs, pour en avoir au moins deux pour les deux lectures, plus un troisième pour le psaume (idéalement capable de psalmodier), et se remplacer en fonction des absences des uns et des autres.

Ceci dit, si c‘est un ministère, c’est bien parce que n’importe qui ne peut être lecteur. Il convient d’avoir une compétence à bien lire en public, mais aussi une certaine moralité et une foi suffisamment profonde pour proclamer la Parole de Dieu. Ce n’est donc pas une question de « représentativité ».

Le mieux est d’en parler au curé ou de mettre le sujet sur la table d’un conseil paroissial.

5/5 - (3 votes)

Répondre